Amour Du Vin

Edition du 29/01/2019
 

DOMAINE GITTON

Sommet

GITTON Père et Fils

Chaleureux et passionné, Pascal Gitton, aux côtés de son épouse, Denise, élève de grands vins de Sancerre, complexes et gras, marqués par leurs terroirs et la “main de l’homme”. De l’art d’avoir du talent.


“Nébula 2015 et 2016, ce sont deux cuvées spéciales qui sont vinifiées en foudres, de très jolis vins mais en petite quantité. Fermentation et vieillissement en foudres de 25 hl, ce qui apporte de la complexité à une bonne matière première. Galinot 2016 et 2015 sont deux excellents millésimes, le 2014 est superbe aussi mais je conseille de l’attendre un peu, il y avait un peu plus d’acidité en 2014, il faut lui donner le temps de s’arrondir. Le 2014 est plus minéral alors que le 2015 est plus exubérant, avec plus de gras, de rondeur. Les Herses 2014, 2015 et 2016 sont de belles réussites également, belle minéralité pour le 2014, le 2015 a été pratiquement entièrement réservé par la Maison Richard pour les brasseries haut de gamme, le 2016 est plus riche. Ces vins sont vinifiés en foudres de 30 hl, ce qui leur donne une belle complexité. En général, le 2014 est plus minéral et les 2015 et 2016 sont plus riches, plus gras. Les Romains 2016 est un vin plus vif, très minéral avec beaucoup de fraîcheur, il est issu d’un terroir exposé à l’ouest sur un sol de silex avec un sous-sol calcaire. Belles Dames 2016 est une année riche, quand le 2017 est bien typé silex de Sancerre. Il n’y a que 10% de terroir de silex à Sancerre, c’est un mot qui est parfois galvaudé… Mon père a planté ces vignes en 1949, il n’y en a pas beaucoup qui peuvent se vanter d’avoir une continuité de vignes plantées sur des terroirs de silex depuis 1949. Nos Sancerres Rosés 2016 et 2017 sont très réussis, ce sont des vins bien fruités, issus de pressurage. Les Sancerres rouges 2014 et 2015 sont très agréables, bien sur le fruit, bien typés Sancerre rouge, le 2015 étant un millésime plus riche, au nez élégant aux arômes de fruits à noyaux, touche de cuir, bouche franche, volumineuse et veloutée, finale persistante de cerise griotte. Nous proposons aussi de jolis vins Pouilly Fumé Joanne d’Orion 2017, des vins qui sont fruités et très fins, un très bon millésime. Nous vinifions tout en cuves Inox, grappes entières, pas de passage en bois, je n’aime pas les rouges trop lourds, ce sont vraiment des rouges typés Loire, des vins très traditionnels, le 2016 sera exceptionnel, très puissant alors qu’il bénéficie de la même vinification, c’est aussi cela la magie du vin !

   

DOMAINE GITTON

Pascal, Denise et Chanel Gitton
Chemin de Lavaud
18300 Ménétréol-sous-Sancerre
Téléphone : 02 48 54 38 84

Email : gittonvin@wanadoo.fr





> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine de la GONORDERIE


Le domaine existe depuis quatre générations. Reprise en 2011 par Sheilla et François Plumejeau, la propriété possède 30 ha de vignes qui produisent des vins blancs, rosés, rouges et liquoreux. L'alliance entre modernité et respect du terroir reste la base de leur travail. Le domaine est constitué de grands ensembles de terroirs : des sables limoneux, l’idéal pour produire un vin rouge aux tannins soyeux et des vins rosés fruités; argilo-calcaires, qui confèrent une bonne alimentation en eau à la vigne, et assurent une très bonne maturité de nos raisins pour produire leur Anjou Villages Brissac; argilo-graveleux, qui sont des sols parsemés de graves d'Anjou et conviennent parfaitement à la production des vins blancs secs et nos rosés. Altérations de roche, une couche de terre peu profonde sur de la roche. C'est un terroir précoce adapté au Chenin blanc qui est utilisé dans la production de leurs vins liquoreux sur l'appellation Coteaux de l'Aubance. Belle réussite avec cet Anjou-Villages-Brissac 2014, typé, de couleur intense, souple et vigoureux à la fois, avec ces nuances de groseille et de cannelle, légèrement poivré en finale, un vin d’une belle garde comme en atteste ce 2011, coloré, au nez à la fois intense et subtil où s’entremêlent la griotte mûre et une touche épicée caractéristique. L’Anjou rouge Fût de Chêne sent bon la griotte mûre et les épices douces, et demande une cuisine complexe comme un sauté de veau printanier ou une côte de veau à la normande. Le Sauvignon blanc 2014 dégage des senteurs d’agrumes mûrs et de fleurs, un vin charmeur, bien vinifié comme le Chardonnay Réserve 2014, parfumé, riche et rond, très fin, au nez subtil et persistant (fruits frais, amande), tout en finale. Le Coteaux-de-l’Aubance 2016, 100% Chenin, à la bouche fondue, au nez intense, où dominent les fruits, les fleurs et le pain grillé, est d’une jolie complexité aromatique.

Sheilla et François Plumejeau
La Gonorderie
49320 Brissac Loire Aubance
Téléphone :02 41 91 22 80 et 06 72 88 38 07
Email : contact@gonorderie.fr
Site personnel : www.gonorderie.fr

Château HAUT-LAGRANGE


Propriété créée par Francis Boutemy en 1986, sur un terroir mentionné, en 1763, sur la carte de Belleyme. Le sol est travaillé classiquement, avec un enherbage partiel, 7 700 pieds/ha, production volontairement ramenée, selon les années, de 10 à 20% en dessous des rendements autorisés. Vignoble de 8,3 ha dont 1 ha en blanc et 7,3 ha en rouge. Son fils Ghislain vient de le rejoindre sur la propriété. Remarquable Pessac-Léognan rouge 2015, au un vin qui exhale des notes sauvages et persistantes, aux tanins équilibrés qui commencent à se fondre, un vin coloré, dense et ample, de charpente élégante. Le 2014, qui a un bouquet complexe où s’entremêlent des notes de cassis et de cannelle, est harmonieux, de couleur profonde aux reflets violacés. Très joli 2013, où la complexité s’allie à la distinction, de couleur rouge profond aux reflets violets, aux tanins bien enrobés par le fruit, avec des nuances de cassis et d’épices, ample et bien corsé.  Le Pessac-Léognan blanc 2016, 50% Sauvignon et 50% Sémillon, vignes de 16 ans, est finement épicé, subtil, où s’entremêlent les fruits et le genêt, tout en persistance, d’une jolie finale suave. Tout en nuances, le 2015 est suave, harmonieux, aux arômes de fruits blancs et de lis, d’une grande richesse aromatique en finale, de jolie robe brillante, très séduisant. 

Francis et Ghislain Boutemy
89, avenue de La Brède
33850 Léognan
Téléphone :05 56 64 09 93
Email : contact@hautlagrange.com
Site personnel : www.hautlagrange.com

Domaine de MONTIGNY


Le domaine est en Agriculture raisonnée depuis 2005. Vignes de 25 à 60 ans, partiellement enherbées, petits rendements. Excellent Touraine Sauvignon 2015, de jolie robe bouton d’or, aux arômes de fleurs blanches, d’agrumes et de pêche, de bouche ronde et minérale. Le Touraine rouge Cabernet 2015 est de belle couleur rubis profond, avec des notes complexes de réglisse et de fraise, alliant matière et finesse, tandis que le Touraine rouge Gamay 2015, charnu mais tout en fraîcheur, est un vin où domine la fraise des bois mûre. Excellent Touraine rouge Prestige 2013 (assemblage Côt, Gamay et Cabernet), qui développe une bouche tout en rondeur mais bien charpentée, avec des nuances de framboise fraîche et de fumé. Goûtez le Touraine blanc 2015, d’une belle acidité, au nez très floral de sureau et d'acacia, associés à des notes d'agrumes, le Touraine rosé, séduisant par sa rondeur et son fruité en bouche, et toujours le Touraine blanc Fines Bulles, assemblage Chenin et Menu Pineau, de mousse fine, alliant richesse aromatique et persistance en bouche, avec des nuances de pêche et de noisette bien caractéristiques.

Jean-Marie Michaud
22, route de Soings
41700 Sassay
Téléphone :02 54 79 60 82 et 06 71 89 38 43
Email : domaine.montigny@gmail.com

DOMAINE DU CLOS DU FIEF


De père en fils depuis quatre générations. Le domaine de 17 ha au total, s'étend sur 7 ha de Juliénas, 1 ha de Saint-Amour et 5 ha de Beaujolais-Villages, le tout provenant du cépage Gamay noir à jus blanc. L'exploitation comporte 1 ha de Beaujolais-Villages blanc issu du Chardonnay sur la commune de Saint-Verand en Saône-et-Loire avec en parallèle le développement du Crémant de Bourgogne. 1,5ha en plus en Chénas et 1,5ha en plus en Moulin-à-Vent avec l’arrivée de Sylvain. Vinification différente selon les vignes et les appellations. Traditionnelle, semi-carbonique pour le Juliénas, chapeau immergé pour le Saint-Amour. Francis Tête, tonnelier, régisseur de cave, a créé l’exploitation pour la transmettre ensuite à son fils Raymond, pionnier de la vente directe en bouteilles à la propriété. Depuis 1980, Michel et Françoise ont développé l'entreprise et fondé, en 1988, le Clos du Fief.  Aujourd’hui sur le domaine, deux générations se côtoient. En 2015, Sylvain rejoint le domaine après une formation en viticulture et œnologie avec de nombreux stages dans différentes exploitations viticoles. Découverte du vignoble australien, avec expérience professionnelle sur le domaine First Creek (Hunter Valley). Fort de son expérience, et de ces cinq années de vinification au côté de son père, création de la société Michel et Sylvain Tête en 2015. C’est un nouveau souffle dans la gestion du domaine, pour s’adapter à ce monde viticole en changement, mais tout en respectant la tradition et le terroir. Ils peuvent être fiers de leur Juliénas cuvée Prestige 2016, sol argilo-siliceux, un vin alliant souplesse et intensité aromatique, bien harmonieux et très équilibré, tout en arômes et finesse en finale, possédant un réel potentiel d’évolution, très typé.  Le Juliénas Tête de Cuvée 2015, où dominent les fruits cuits et la violette, tout en structure, mêle finesse et charpente, de bouche puissante, de garde comme en atteste le 2012, aux notes de fruits mûrs (cassis, mûre) et de réglisse, de bouche puissante, un vin étoffé et très savoureux. Excellent Juliénas 2016, de bouche pleine et riche, aux nuances complexes de fruits des bois et de fruits à noyau, épicé, est puissant et savoureux. Le Saint-Amour Capitans 2017, alliant souplesse et structure, aux nuances de fruits noirs et d’épices, est charmeur et bien classique, quand le Saint-Amour L’Exception 2015, coloré et parfumé (mûre, griotte et violette), puissant au nez comme en bouche. Goûtez le Beaujolais-Villages blanc Fleur de Chardonnay 2017, classique et parfumé, au nez caractéristique de poire fraîche, tilleul et d’amande, qui allie rondeur et nervosité, à déboucher aussi bien à l’apéritif que sur un bouquet de langoustines, le Beaujolais-Villages rosé 2016, tout en fruité, et le Beaujolais-Villages 2017, parfumé (fruits frais, humus...), qui développe ampleur et rondeur.


Les Gonnard - Rue du Gamay
69840 Juliénas
Téléphone :04 74 04 41 62
Télécopie :04 74 04 47 09
Email : domaine@micheltete.com
Site : micheltete


> Nos dégustations de la semaine

Château ST ESTEPHE


Créé par un ancêtre de la famille Arnaud, ce domaine vit le jour vers 1870. Petite propriété familiale qui voit son développement depuis plusieurs générations par la famille Arnaud.
Le vignoble est regroupé autour des villages de Leyssac, la Marquette, Laujac, sur terroir de graves argileuses dominantes, graves fines, sableuses et argilo-calcaires formant une bonne complémentarité.
Coup de cœur pour ce Saint-Estèphe Château Saint-Estèphe 2015, de belle couleur grenat, intense, corsé, velouté, très parfumé, avec des notes subtiles de sous-bois, de framboise et de truffe, aux tanins fermes mais souples, tout en bouche. Beau 2014, qui développe un bouquet complexe où s?entremêlent des notes de cassis et de cannelle, harmonieux, riche et parfumé, un vin très équilibré et de belle matière, à̀ savourer sur un coq au vin ou un filet d'agneau aux échalotes confites. Le 2013, souple et charnu à la fois, est un vin bien typé́ comme il se doit, aux notes de pruneau et de truffe, de couleur soutenue, avec des nuances de fruits cuits en bouche.

Arnaud SA
Leyssac
33180 Saint-Estèphe
Tél. : 05 56 59 32 26
Email : vignobles.arnaud@orange.fr
www.chateaustestephe.com


Domaine des ASPRAS


Raphaël, Sébastien et Alexandre, ?Les trois frères?, représentent la 3e génération de la famille Latz. Le Domaine, qui s?étend sur 25 ha de vignes, est certifié Agriculture Biologique. Gîte disponible pouvant accueillir jusqu?à 14 personnes.
Ils proposent ce très joli Côtes-de-Provence rosé Les 3 Frères 2017, Grenache, Cinsault et Rolle, tout en subtilité, friand et souple, très réussi, où s?entremêlent des notes persistantes de fruits mûrs et de fleurs (11 €). Leur Côtes-de-Provence blanc Les 3 Frères 2017, cépage 100% Rolle, est dans la lignée, de robe rose pâle et brillante, au nez intense et délicat d?agrumes et de fruits frais, tout en souplesse, parfait sur des beignets de morue ou des brochettes de pointe d'asperges grillées (12,50 €).

Raphaël, Sébastien et Alexandre Latz

83570 Correns
Tél. : 04 94 59 59 70
Fax : 04 94 88 79 81
Email : mlatz@aspras.com
www.aspras.com


Château LATOUR


Latour est le plus grand vin du Médoc. C?est, en effet l?archétype d?un vin magique, grandiose, follement typique de son appellation, dont le propriétaire n?a jamais été attiré par les effets de mode, et dont la capacité à se développer dans le temps est tout simplement hors du commun. La race, la puissance, l?élégance, la complexité des senteurs..., ce vin a tout ! Il y a très peu de vins comme cela dans le monde.
Sur place, notre dégustation des millésimes à la vente (Latour est sorti du marché des primeurs depuis quelques années, avec raison) confirme évidemment tout cela : ce grandissime Pauillac 2004, de couleur dense, avec de beaux reflets vifs et brillants, un vin où s?entremêlent les notes de fruits rouges et celles, plus légères, de fumé, de cuir, qui se conjuguent dans une complexité que l?on retrouve en bouche, soutenue par des tanins très enrobés mais denses, de garde.
Les Forts de Latour 2006, est évidemment dans la lignée, un Second Vin qui fait pâlir d?envie la plupart des Crus Classés, très classique, de robe intense, au nez persistant de fruits macérés, avec toujours ces nuances de cuir, aux tanins fermes, gras, d?une grande ampleur en bouche, un vin qui poursuit une belle évolution. L?évolution de ce vin ne souffre, en effet, aucun doute, puisque j?ai ouvert (dans ma cave), deux millésimes : le 2004, de robe profonde, d?une jolie concentration, où la finesse s?allie à un velouté en bouche, un grand vin charnu, avec des arômes de sous-bois et de groseille cuite, aux tanins savoureux. Le 1998 est surprenant par son évolution, encore riche, un vin qui allie puissance et souplesse, très structuré, complet et très parfumé, de bouche bien harmonieuse, typé, par ce grand millésime classique médocain, qui n?est pas sans rappeler le 2008.
Le Pauillac de Latour 2011, bien typé, associant concentration aromatique, rondeur des tanins et persistance en bouche, avec ces notes très caractéristiques de fruits légèrement confits.

Frédéric Engerer

33250 Pauillac
Tél. : 05 56 73 19 50
Fax : 05 56 73 19 81
www.chateau-latour.com



> Les précédentes éditions

Edition du 06/03/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017

 



SCHAEFFER-WOERLY


Jean Pol HAUTBOIS


BARILLOT Père et Fils


Henry NATTER


Charles MIGNON


Château CROQUE MICHOTTE


Château GAUTOUL


Domaine Alain GEOFFROY


Château LESTAGE-DARQUIER


Domaine de CHEVALIER


Château HAUT-MACÔ


ELLNER


Château FONROQUE


Château des MOINES


Château ORISSE du CASSE


Domaine SEGUIN-MANUEL


CAMIAT et Fils


Domaine BROBECKER


Louis HUOT


Domaine ALARY


Domaine de La GAUTERIE


Jacques DEFRANCE


Domaine de SARRY


Domaine METRAT & Fils


Domaine Daniel REVERDY & Fils


Champagne Brice


Château TRONQUOY-LALANDE


Sébastien DAVIAUX


Domaine BERTHAUT-GERBET


Domaine Jacques CARILLON


Château PEPUSQUE


Château des ROCHETTES


Château La ROSE-POURRET


Domaine de TORRACCIA


Domaine Michel PRUNIER et Fille



CHATEAU DE BEAUREGARD


MAISON MOLLEX


DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


CHAMPAGNE CHARPENTIER


DOMAINE DU CLOS DE L'EPINAY


DOMAINE DE ROSIERS


CHAMPAGNE LIONEL CARREAU


DOMAINE ALAIN MICHAUD


SCE DU CLOS BELLEFOND


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


CHAMPAGNE PERSEVAL-FARGE


DOMAINE CRET DES GARANCHES


CHATEAU TOULOUZE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales