Amour Du Vin

Edition du 24/07/2018
 

Château Layauga-Duboscq

Talent

Château LAYAUGA-DUBOSCQ


Le Château Layauga-Duboscq, raconte Henri Duboscq, est un vignoble que j’ai acquis en 2005 en m’associant à un chef étoilé propriétaire du restaurant Layauga. C’est pourquoi j’ai ajouté mon nom, c’est ce qui explique le nom Layauga-Duboscq, ensuite j’ai eu l’opportunité d’acheter 7 hectares supplémentaires, soit 12 hectares au total. Pendant les vendanges, les tris des raisins se font au grain à grain. Les vins du Château Layauga-Duboscq sont vinifiés dans des chais ultra modernes dans de petites cuves en bois de 60 hl. L’élevage se fait dans des barriques neuves ou d’un vin de Haut-Marbuzet. Les terroirs de Queyrac et de Gaillan, où sont plantés les vignes sont typiques du Médoc et donnent souvent des vins un peu rustiques, nous ne sommes pas dans les grands crus de Pauillac ou Saint-Estèphe… Je pratique un élevage dans des barriques en rotation sur elles-mêmes, ce qui permet la remise en suspension des lies, comme le font les bourguignons, cela donne des vins ronds et charmeurs. La particularité de ce vin est qu’il n’a pas la puissance des grandes appellations, c’est un vin qui a beaucoup d’élégance, de finesse, suavité, rondeur. L’influence du vinificateur compte évidemment, et l’on retrouve bien le style Henri Duboscq qui plait beaucoup. Ce sont des vins gourmands et fruités qui charment tous les palais. Dans ces terroirs de Médoc où il n’y a pas de graves drainantes, les années de canicule apportent de la prestance, de l’envergure au vin. Les 2015 et 2016 en sont la parfaite illustration.” La qualité des millésimes Médoc Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2015 : belle robe rubis foncé, un vin représentatif de ce grand millésime, très parfumé au nez (griotte, fumé), tout en distinction, aux nuances de cassis et de sous-bois au palais, tanins soyeux mais denses, belle garde. Médoc Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2014 : robe grenat intense, aux senteurs de prune et de mûre, de bouche très équilibrée, idéal sur un pâté chaud de canard sauvage en croûte ou un rôti de bœuf aux pruneaux farcis. Médoc Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2013 : une réussite, robe pourpre soutenu, un vin parfumé (prune, fraise des bois), séveux, généreux et persistant. À ouvrir sur des magrets de canard ou une omelette aux champignons. Médoc Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2012 : bouche bien corsée, de couleur intense, allie rondeur et puissance, une très bonne structure et des arômes de fruits cuits et d’épices en finale. Médoc Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2011 : un vin qui mêle fermeté et délicatesse, au nez où dominent la fraise des bois mûre et les épices, tout en rondeur, tout en élégance. Médoc Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2010 : couleur grenat, connotations de fraise des bois et d'épices au nez, en bouche se décèle des notes de groseille et de grillé, un beau vin savoureux, classique, mêlant souplesse et structure.

   

Château Layauga-Duboscq

Henri, Bruno et Hugues Duboscq
1, rue Saint-Vincent
33180 Saint-Estèphe
Téléphone : 05 56 59 30 54

Email : infos@haut-marbuzet.net





> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château de PASQUETTE


Les propriétaires du Domaine de la Paleine (voir Anjou-Saumur) sont tombés sous le charme de cette propriété, déjà mentionnée en 1762 sur la carte de Belleyme. Le vignoble de 3 ha, situé au pied du coteau sud de Saint-Émilion, bénéficie d’un ensoleillement idéal. Terres légères sur fond argileux, faibles rendements. “Notre Saint-Émilion Grand Cru offre un très joli fruit expressif, précis au nez comme en bouche. C'est un vin croquant et au style sincère, c'est un peu “la marque de fabrique” de Pasquette, explique Marc Vincent. Les vignes ont 35 ans de moyenne d’âge, l’encépagement est à forte dominante de Merlot 80%, 10% de Cabernet franc et 10% de Cabernet-Sauvignon. J’ai l’intention d’ailleurs de diminuer les plants de Cabernet-Sauvignon au profit du Merlot. Nous avons effectué notre première vendange en 2010. Nous sommes en Bio, tout comme au Domaine de la Paleine. J’ai un objectif de qualité très fort, les rendements sont limités, les tris sélectifs, je souhaite aussi positionner le vin dans un excellent rapport qualité-prix, raisonnable. Je veux, en effet, qu’il plaise au consommateur et qu’il ait envie d’en racheter.” Ce Saint-Émilion GC 2015, de charpente à la fois puissante et souple, avec des senteurs de fruits rouges complexes (griotte, mûre), est un vin de bouche dominée par des nuances persistantes de griotte et de fumé, qui poursuit son évolution. Le 2014, d’une belle couleur aux reflets violets, alliant structure et distinction, très classique, très parfumé, avec ces notes d’humus et et de fruits surmûris, un vin où l’élégance prime, tout en bouche. Très joli 2013, à la fois fin et corsé, avec ses notes de mûre, de violette et d’épices, qui développe des tanins velouté. Le 2012 est d'une grande élégance, au nez subtil où dominent la prune, le cuir et la griotte, aux tanins denses, d'une jolie finale, de belle évolution.

Laurence et Marc Vincent
Lieu-dit Pasquette
33330 Saint-Sulpice-de-Faleyrens
Téléphone :06 87 03 37 26
Email : chateaudepasquette@hotmail.fr
Site personnel : www.chateaudepasquette.com

HAMM


Le Champagne est attaché à la Maison depuis 1910 grâce au savoir-faire d’Émile Hamm. Après son fils Henri, ses petits-enfants, Claude, Michel et Brigitte perpétuent la tradition avec passion et exigence. Leur savoir-faire permet de mettre en valeur tout le potentiel de chaque cépage et de chaque cru. Implanté à Aÿ depuis plus d’un siècle, le Champagne Hamm a toujours su se préserver des modes et des tendances. “Devenus maîtres dans l’art de l’assemblage, ses représentants ont eu à cœur de perfectionner leurs savoir-faire. Ainsi, ils utilisent toutes les subtilités des cépages et des terroirs et le très grand suivi dans leur élaboration renforce la personnalité de chaque cuvée.” Après une réflexion longuement mûrie, nous avons transformé notre identité graphique ainsi que l’ensemble des nos habillages. Leur mise en place se fait ce début d’année 2018 auprès de la clientèle. Bien évidemment l’élaboration, le choix des assemblages, le suivi et les qualités de nos cuvées n’ont subi aucun changement. On se fait plaisir avec ce Champagne La Preuve par Trois Extra brut, nouvelle cuvée et belle étiquette, aux senteurs de fruits frais et de rose, de mousse fine, développe des connotations fruitées délicates en bouche (pomme, poire), une cuvée fine, parfumée, à la mousse élégante. Le Champagne La Preuve par Trois doux (anciennement Hamm Dessert) a des senteurs persistantes, avec des notes de fruits confits et de rose. Beau Champagne Millésimé 2007, de robe dorée, finement bouqueté, de bouche persistante, avec ces notes florales subtiles auxquelles s’ajoutent les fruits secs, tout en arômes. Le Sélection brut, de bouche délicate dominée par des nuances d’agrumes et de fruits secs, de mousse crémeuse et vivace. Le Champagne Equation (anciennement Réserve Premier Cru), harmonieux, est toujours une cuvée structurée, fort bien dosée, qui dégage une mousse fine et légère, à dominante de fleurs blanches et d’amande, d’une belle persistance aromatique comme cette cuvée Initiation, à la mousse légère et intense, de bouche puissante et persistante, est riche en arômes (fruits frais, aubépine...), harmonieuse. Le Champagne Signature, au nez dominé par les fruits mûrs et les petits fruits secs, légèrement miellé, est tout en finesse aromatique, d’une belle longueur en bouche, un Champagne qui associe charpente et distinction. Quant au Champagne Adéquation, c’est un rosé de mousse onctueuse et très fine, aux notes discrètes de fraise des bois et de framboise, distingué en bouche, à déboucher aussi bien sur un poulet au gingembre qu’avec un tajine de daurade au fenouil.

Claude, Michel et Brigitte Hamm
16, rue Nicolas Philipponnat
51160 Aÿ
Téléphone :03 26 55 44 19
Email : contact@champagne-hamm-ay.com
Site personnel : www.champagne-hamm-ay.com

Château LANIOTE


Le Château est dans la famille d’Arnaud de la Filolie depuis près de deux siècles. Le vignoble de 5 ha, orienté principalement sud-est, est d’un seul tenant sur le haut du plateau argilo-calcaire de Saint-Émilion. L’encépagement est de 80% de Merlot, 15% Cabernet franc et 5% Cabernet-Sauvignon, ce qui permet un bon équilibre des caractères olfactifs et gustatifs. L’âge moyen du vignoble est de 35 ans, vendanges manuelles, vinifications traditionnelles avec éraflage total et tri des raisins, cuvaison longue, maîtrise des températures, pressurage vertical modéré, fermentation malolactique en fûts neufs, vieillissement durant 12 mois en fûts de chêne. On est bien au sommet avec leur très beau Saint-Émilion GCC 2015, avec une structure solide en tanins, au nez complexe de fruits rouges à noyau et d’épices, un vin de belle couleur, corsé, typé, aux notes de fruits mûrs (prune, griotte) et de truffe au palais. Le 2014 est généreux, charnu, un vin de belle robe grenat, délivrant des arômes d’épices et de fruits cuits, riche et volumineux en bouche, de très belle évolution comme en atteste ce 2009, splendide, d’une robe pourpre, aux notes de fruits cuits (cassis, framboise) et de cuir, est un vin dense et corsé, avec des tanins riches, fondus, idéal sur un filet de bœuf en croûte ou une poitrine de veau aux olives et safran.

Arnaud et Florence de la Filolie
3, La Niotte
33330 Saint Emilion
Téléphone :05 57 24 70 80
Email : contact@laniote.com
Site personnel : www.laniote.com

CHATEAU DE CHANTEGRIVE


Grâce aux patients efforts de remembrement accomplis par Françoise Lévêque depuis quarante ans, le Château de Chantegrive est devenu un superbe vignoble doté d'excellents terroirs constitués de graviers roulés mélangés à des sables fins s'appuyant sur une structure argilo-calcaire. Les vignes de plus de 30 ans d'âge sont plantées en majorité sur des terrasses et de légères croupes orientées au sud et bénéficient d'un excellent ensoleillement et d'une bonne ventilation. Des atouts qualitatifs indispensables pour faire du bon vin. C'est aussi une superbe exploitation dotée des meilleurs équipements inspirés à la fois par la tradition et les techniques modernes. Le Château Chantegrive est enfin conduit par une famille sympathique et passionnée par le vin, soucieuse du travail bien fait, respectueuse du client et responsable de la qualité des vins qu'elle produit. "Nous aimons produire des vins typés, précise Françoise Lévêque, élégants et de très grande qualité, nous sommes d'ailleurs fiers de retrouver nos vins dans les palmarès, c'est un encouragement pour continuer". Leur Cuvée Caroline est prestigieuse. On est très vite envoûté par ce vin riche et intense, élevé en fûts neufs, à la belle robe dorée, au nez, très élégant et intense, avec des notes de vanille, de citron, de beurre frais, d'amande grillée et de tilleul. Le vin est suave, avec une attaque en bouche franche, dominée par le fruit et le gras.

Françoise et Hélène Lévêque

33720 Podensac
Téléphone :05 56 27 17 38
Télécopie :05 56 27 29 42
Email : courrier@chateau-chantegrive.com
Site : chateauchantegrive
Site personnel : www.chantegrive.com


> Nos dégustations de la semaine

Château LASCOMBES


Au cœur de Margaux, Lascombes s?étend sur 112 ha.
Beaucoup de soins et d?observation sont apportés au vignoble composé de 50% Merlot, 45% Cabernet-Sauvignon et 5% de Petit Verdot. Une étude pédologique a été entreprise, parcelle par parcelle, qui a permis de restructurer le vignoble afin d?obtenir la meilleure adéquation entre terroir et cépages. En parallèle, le palissage a été réhaussé afin d?augmenter la surface foliaire pour permettre une photosynthèse optimale. Effeuillage manuel, éclaircissage raisonné pied par pied. Toutes ces efforts ont pour but de favoriser la maturation du raisin en lui offrant un environnement plus aéré et une parfaite exposition au soleil jusqu?aux vendanges.
Une centaine de vendangeurs viennent chaque année récolter à la main les précieux raisins après analyse des maturités. Le raisin est déposé sur une première table de tri puis passe au tri optique, une dernière table de tri permettant de parfaire le travail. Le raisin est ensuite légèrement foulé, sa température est abaissée pour une macération à froid. La fermentation alcoolique se déroule à une température maîtrisée de 28°, rythmée par de légers remontages. La macération post-fermentaire s?effectue à 30°, accompagnée de dégustation quotidienne pour déterminer la durée optimale de cuvaison. Le réaménagement du cuvier permet désormais de réaliser l?écoulage et l?entonnage par gravité. La fermentation malolactique s?effectue en barriques.
Le vin du Château Lascombes est élevé en barriques neuves à 80% pendant 18 à 20 mois. La production annuelle est de 300 000 bouteilles de Château Lascombes et de 200 000 bouteilles de Chevalier Lascombes, le Second Vin. Les différentes démarches qualitatives, entre autres HACCP, permettent de maîtriser la qualité et la traçabilité et garantissent ainsi la protection du consommateur.
Dégusté sur place, ce Margaux 2015, de bouche profonde, de robe rouge sombre, aux notes de prune et de cuir, avec des nuances épicées, un vin complexe, harmonieux, est très prometteur. Le 2014 est savoureux, charnu, au nez d?épices et de griotte mûre, très riche, d?une longue finale avec des nuances mûres et complexes de fruits rouges, de sous-bois et de réglisse, de très bonne garde. Le 2013 est de robe grenat, concentration moyenne qui correspond bien au fruité et à la fraîcheur du millésime. Tanins fins et réguliers, vin équilibré dominé par les fruits, classique et élégant. Le 2012 a une belle robe pourpre intense, joli bouquet de fruits rouges et noirs bien mûrs assortis de notes de pain grillé, torréfaction. Bel équilibre entre alcool, acidité, concentration et structure. Milieu de bouche gras et velouté, belle finale longue qui promet une bonne garde. Le 2011 est vraiment très réussi, attaque franche et douce à la fois, arômes intenses de fruits noirs, notes florales, mais aussi d?épices et de réglisse. Volume et concentration emplissent la bouche, les Tanins sont denses, le boisé bien intégré, bel équilibré entre alcool acidité et structure, un vin à prévoir dès maintenant sur un filet de veau en croûte de cèpes ou un pigeon rôti.
Le 2010 est de robe noire très profonde, arômes très présents de mûre, cerise gorgée de soleil, notes de chocolat et de moka. Attaque fraîche et moelleuse, belle rondeur épaulée par une structure présente mais pas dominante, du gras, de la vivacité, arômes très élégants de fruits noirs, d?épices, belle complexité et puissance, superbe finale très longue.
Excellent Chevalier de Lascombes 2014, au nez expressif et concentré de cassis et de sous-bois, est un vin aux Tanins présents et ronds à la fois, dense, très équilibré en bouche, de finale délicatement poivrée.

Dominique Befve
1, cours de Verdum
33460 Margaux
Tél. : 05 57 88 70 66
Email : contact@chateau-lascombes.fr
www.chateau-lascombes.com


Château de CHANTEGRIVE


Au sommet. ?Le 2015 est une très belle année, nous raconte Marie-Hélène Lévêque, une année chaude, les vins sont bien typés Bordeaux, un style classique qui plait, des vins avec beaucoup de fruit et de corps. C?est un excellent millésime très prisé sur la place de Bordeaux. Nous pensions avoir une année exceptionnelle avec le 2015 et voilà le 2016 qui lui est encore supérieur ! Je le compare au 2010, des Merlots magnifiques, très belle texture du vin. Il y a eu ici à Chantegrive, un épisode de gel sur les Cabernets-Sauvignons, ce qui explique que dans l?assemblage, il y a un peu plus de Merlot que d?habitude, 60 à 70 % au lieu de 50%. Les vins sont sur le fruit, notes de cerise au kirsch, des vins plus gourmands, volumineux, très intenses. Chantegrive blanc 2016 a un peu plus d?acidité que le 2015, c?est un vin très agréable avec beaucoup de fraîcheur et de complexité. Ce sont deux millésimes qui se succèdent. Nous avons produit le Cérons de Chantegrive et du Graves Supérieur La Grive Dorée en 2015, la qualité le justifiait.?
Remarquable Graves Chantegrive blanc Caroline 2015, élevé en barriques, avec beaucoup d?expression, suave, au bouquet complexe où s?entremêlent des notes d?amande, d?abricot frais et de bruyère, est un vin harmonieux, riche et fin à la fois, idéal, par exemple, sur des sis de veau à la crème et aux morilles ou une tarte aux asperges et saumon. Le Chantegrive blanc 2016 a cette touche d?acidité alliée à une rondeur agréable, où s?entremêlent des notes d?amande, de fruits mûrs et de bruyère.
Excellent Graves rouge 2015, où dominent le pruneau et les épices, associant souplesse et structure, volumineux, avec de la matière, bien charnu, vraiment réussi. Il y a aussi le Graves rouge cuvée Henri Lévêque 2012, aux notes de cerise et de sous-bois, de belle robe intense, très équilibré au nez comme en bouche, structuré, avec des tanins riches et veloutés à la fois, aux connotations de mûre et d?épices au palais, et ce Graves supérieur La Grive Dorée by Chantegrive 2015, riche au nez, d?une grande complexité aromatique où l?on retrouve des nuances de noix, de citron et de pomme, de bouche suave et d?une longue finale.

Famille Lévêque
Domaine de Chantegrive - BP 27
33720 Podensac
Tél. : 05 56 27 17 38
Email : communication.chantegrive@gmail.com
www.vinsdusiecle.com/chateauchantegrive
www.chantegrive.com


Château de COUDOT


Le terroir du Château de Coudot est assis sur les deux types de graves que l?on rencontre sur Cussac Fort-Médoc : des graves du Mindel 1 et des graves du Mindel II. Le Cabernet-Sauvignon (60%) occupe les graves de la terrasse, le Merlot (35%) se plait dans les terres plus légères et le Cabernet franc (5%) trouve son équilibre sur des sols secs et bien drainés. Le vignoble dans la tradition médocaine : taille à deux astes avec trois bourgeons par aste, épamprages, effeuillages, vendanges en vert si nécessaire? Tous ces travaux sont effectués dans le plus grand respect de la vigne afin d?obtenir des raisins de la meilleure qualité possible. Les vignes sont alimentées exclusivement par des apports de matière organique naturelle déterminés en fonction d?analyses de sols régulières. Que ce soit pour la culture de la vigne ou dans les processus de vinification, le respect de l?environnement est un impératif pour les trois frères Blanchard, Joël, Daniel et Rémy.
Voilà un beau Haut-Médoc 2014, médaille d?argent Paris 2016, qui porte haut son appellation de Cru Artisan, issu de vignes d?une trentaine d?années, élevé 12 mois en barriques, de très bonne bouche, aux connotations de cassis et de poivre, alliant couleur et matière, d?une jolie finale épicée, un vin très classique de ce joli millésime bordelais, avec un réel potentiel de garde. Le 2013, au nez complexe (cassis mûr, fraise des bois, violette), légèrement épicé, est un vin tout en rondeur, élégant et savoureux, qui s?accorde très bien avec un tournedos aux cèpes.
Le 2012 est dense et généreux, avec des nuances bien caractéristiques de fruits rouges mûrs, légèrement épicé en bouche, savoureux, aux tanins souples, vraiment réussi. Le 2011 est charnu, délectable, un vin qui allie puissance et souplesse, de bouche fondue où domine le pruneau confit, d?excellente évolution. Beau 2009, aux tanins puissants mais soyeux, au nez complexe et subtil, dominé par des nuances de griotte et de poivre, un vin ample et persistant en bouche, aux tanins harmonieux et riches, très classique du millésime, médaille d?Or au concours de Lyon 2011.

Joël, Daniel et Rémy Blanchard
9, impassse de Coudot
33460 Cussac-Fort-Médoc
Tél. : 05 56 58 90 71
Email : ch.coudot@wanadoo.fr
www.chateaudecoudot.fr



> Les précédentes éditions

Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017

 



Domaine DENIS Père et Fils


BADER MIMEUR


Château LAVISON


Domaine LAFRAN-VEYROLLES


Charles MIGNON


Château HAUT-MARBUZET


Château Le MEYNIEU


Jean-Pierre DICONNE


Domaine des RAYNIÈRES


GODINEAU Père et Fils


Domaine EBLIN-FUCHS


Domaine PERALDI


Laurent LEQUART


HUBER et BLÉGER


Domaine de LAVAUR


Domaine de la PALEINE


Château CLOS de SARPE


Château MAZERIS


Château DARIUS


Château le TUQUET


Château LASCOMBES


Domaine de NOIRÉ


Domaine de CHEVALIER


Domaine La MEREUILLE


Champagne BEAUGRAND


Château de COUDOT


Michel TURGY


Domaine du LOOU


Domaine CHALET de GERMIGNAN


Vignobles GONFRIER


Georges KLEIN et Fils


Domaine Les CASCADES


Domaine Benoît BADOZ


Domaine de la CASA BLANCA


Château BARRÉJAT



CHATEAU MONT REDON


DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


CHATEAU DE LA BRUYERE


CEDRIC CHIGNARD


CHATEAU LAROQUE


SCEA CHATEAU DAVID


DOMAINE GOURON


CHATEAU VALGUY


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales