Amour Du Vin

Edition du 10/09/2019
 

Champagne de Telmont

Rare

J. de TELMONT


“Nous avons deux cuvées parcellaires que nous réservons exclusivement à notre réseau de cavistes car les quantités sont très limitées, nous explique Bertrand Lhopital. La Folie Cuvée parcellaire 2012 issu d’une parcelle de vignes situées à Damery, 100% Chardonnay, fermentation en foudres avec bâtonnages. Le nez s’ouvre sur des arômes de fleurs blanches, de prune jaune, notes de meringue et miel. Bouche ample et fraîche avec des notes d’agrumes, finale légèrement boisée. La Mère Vigne cuvée parcellaire 2012, d’un bel or soutenu, nez de violette et de cassis, suivent des notes de macaron, frangipane et d’amande amère. Nous mettons en avant l’accueil à la propriété et nos ateliers Champagne qui rencontrent un franc succès. Vendange 2018 : “exceptionnelle” est le qualitatif qui lui correspond le mieux, nous avons été chanceux en quantité et en qualité. Nous avons vendangé en août. Depuis 2000, c’est la 4e fois que l’on vendange en août, alors qu’au siècle dernier, en cent ans, cela n’était arrivé que trois fois. Nous avons gagné 15 jours de maturité ces 20 dernières années. Les Pinots meuniers étaient très croquants, très réussis, pour les Chardonnays, les vins sont plus sur la rondeur.”

   

Champagne de Telmont

Bertrand et Pascale Lhopital
1, avenue de Champagne
51480 Damery
Téléphone : 03 26 58 40 33
Télécopie : 03 26 58 63 93
Email : commercial@champagne-de-telmont.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine de la POULETTE


Le Domaine est une très ancienne propriété, appartenant à une famille dont la présence sur la côte viticole est attestée depuis l'époque de Louis XIV. Depuis plus de six générations, elle s'est transmise par les femmes, qui ont toujours su choisir à leur coté des hommes de valeur pour porter avec elles le flambeau du Domaine. Leur fille, Hélène Gaudeul-Michaut, a créé une nouvelle société pour qu'ainsi la marque Domaine de la Poulette continue sous son impulsion et en accord avec ses parents. “Bien qu’il ait grêlé en 2018 sur les Côtes de Nuits et les Côtes de Beaune, nous précise Hélène Gaudeul-Michaut, ce millésime 2018 se classe parmi les plus grands par sa qualité, son équilibre, son acidité, ses degrés (14°), ce sera un vin à déguster avec un infini plaisir. Les ventes en 2019 se fixent sur tous les millésimes en stock jusqu’en 2016 et concernent Bourgogne et Côtes d’Or. Pour les blancs : le Bourgogne Côtes de Nuits Saint-Georges 2017. Plantations prévues en Bourgogne Blanc et Bourgogne Rouge.“ Remarquable Nuits-Saint-Georges rouge Premier Cru les Poulettes 2011, de bouche charnue et poivrée, de robe pourpre, au nez concentré (mûre et cassis), aux tanins fondus, savoureux. Vous allez aimer comme nous ce Nuits-Saint-Georges rouge Premier Cru Les Vaucrains 2011, médaille d’Argent Lyon 2017, alliant rondeur et charpente, marqué par la prune et la griotte, légèrement poivré comme il le faut en finale. Se goûte aussi remarquablement bien, le Vosne-Romanée rouge Premier Cru Les Suchots 2007, un vin gras, aux tanins présents, riche et parfumé en bouche, bien marqué par son terroir, associe puissance et distinction, avec ces nuances de griotte confite et d’humus. Le Côtes de Nuits Villages rouge Vierville 2015, a une belle robe intense, un vin aux tanins soyeux, solide, tout en bouche, très agréable, comme le Côtes de Nuits Villages blanc 2016, intense au nez comme en bouche, alliant vivacité et suavité, très aromatique. Pour finir, le Bourgogne blanc Chardonnay, il a une très jolie robe, un vin aux nuances de citronnelle et de fleurs blanches, associant souplesse et vivacité.

François et Françoise Michaut-Audidier
103, Grande Rue
21700 Corgoloin
Téléphone :03 80 62 98 02
Télécopie :01 45 25 43 23
Email : infos@poulette.fr
Site personnel : www.poulette.fr

Jean-Bernard BOURGEOIS


L’histoire débute en 1963, quand Jean- Bernard Bourgeois et son père plantent leurs premières vignes. L'exploitation s'est développée au fil du temps. En 2006, Céline et Jérôme, ses enfants, prennent sa suite. “Au cœur de la petite montagne de Reims, nos vignes sont réparties sur trois villages : Courmas, mais aussi Jouy-lès-Reims et Coulommes-la-Montagne, à quelques kilomètres seulement. Nos plus anciennes parcelles ont été plantées en 1963 et 1964. Les sols sont à dominante marno-calcaire, mais nous avons par endroit des sols assez sableux, plus légers. Nous cultivons les trois cépages de la Champagne. Le Pinot meunier est le cépage le plus tardif et le plus rustique des trois. Il apporte fraîcheur et vivacité à nos vins. C'est le cépage majoritaire sur notre exploitation. Son cousin le Pinot noir est utilisé toujours en assemblage, il amène du corps et de la charpente aux vins. Le Chardonnay, cépage précoce, craint les gelées printanières tardives. Il se caractérise par des arômes fins et frais, une certaine acidité et une bonne prise de mousse..“ “Que ce soit du point de vue quantitatif ou qualitatif, l’année 2018 fut exceptionnelle, nous dit Céline Bourgeois, Pinot noir et Meunier sont très prometteurs. Les Champagnes vendus en 2019 : Extra Brut 2012, qui est une nouveauté, et toujours Tradition, Prestige, Blanc de blancs.” Leur Champagne brut Prestige, de mousse onctueuse et très fine, aux notes de noix et de narcisse, est d’une très belle expression, alliant élégance et vinosité. Excellent brut Blanc de blancs, de très belle teinte, au nez dominé par les fruits jaunes et les fleurs fraîches, de bouche intense, idéal sur des langoustines ou un feuilleté de filets de turbot. La cuvée Irénée (vieilles vignes), est puissante au nez, de bouche florale, associe richesse aromatique et suavité, et sent bon la noisette et les épices en finale. Le rosé, majoritaire en Pinot meunier, est très expressif sur des notes de fruits rouges, d’une belle teinte brillant, aux nuances de fruits frais en bouche, subtilement poivrées, et s’accorde parfaitement avec une cuisine exotique. Quant à leur Ratafia Prestige, fruité, avec cette bouche qui mêle avec finesse sucrosité et acidité, il se débouche aussi bien en apéritif que sur un foie gras.

Céline et Jérome Bourgeois
30, rue des Hauts Murs
51390 Courmas
Téléphone :03 26 49 21 79
Email : contact@champagne-jbbourgeois.fr
Site personnel : www.champagne-jbbourgeois.fr

Domaine Anthony CHARVET


Après un Bac Pro Viti-Œno et une première expérience chez Georges Boulon, Anthony Charvet s’installe et fait sa première récolte en 2000, sur une parcelle de 73 ares. Aujourd’hui, le domaine compte 3,6 ha répartis sur les appellations Chiroubles, Fleurie et Morgon. C'est depuis la fin du XIXè siècle que la passion du terroir, de la vigne et du vin perdurent dans la famille. “Je suis la cinquième génération à travailler cette terre, ces vignes, ces raisins issus de notre cépage unique du Beaujolais : le Gamay. Mon père Jean-Paul, à la fin des années 1970 a repris l'exploitation de mon grand-père Robert. Assez rapidement il fît ses premières mises en bouteilles pour vendre directement son vin aux particuliers et professionnels. Au fil des années je me suis découvert la passion pour ce si beau métier de vigneron. "Je cultive mes vignes en privilégiant les matières naturelles pour les protéger et uniquement des engrais organiques biologiques pour les nourrir. La vinification se fait sans apport de soufre et la durée de macération en partie égrappée varie durant 12 à 15 jours jusqu'à 20 ou 25 selon les cuvées et millésimes.” Superbe Chiroubles rouge LXIR 2014, de bouche riche, aux notes de prune et d’humus, aux tanins équilibrés, tout en rondeur mais dense, complexe, ample et distingué. Goûtez aussi le Fleurie rouge Grand Pré 2014, avec ces notes très caractéristiques et persistantes de petits fruits à noyau, aux tanins fins. Le Morgon rouge Fontriante 2015, est dense et typé, légèrement épicé, alliant finesse et structure, de bouche ample, à découvrir avec un curry de poulet par exemple. Il y aussi le Chiroubles rouge Granite 2015, très aromatique, avec ces notes d’humus et de petits fruits rouges surmûris, typé comme nous les aimons, aux tanins bien fondus mais présents, charnu au palais.


9, rue du Kiosque
69115 Chiroubles
Téléphone :06 50 07 25 01
Email : anthony.charvet@live.fr
Site personnel : www.vins-anthony-charvet.fr

EARL CHAMPAGNE P. LANCELOT-ROYER


Un vignoble de 5 ha et une exploitation créée en 1960 par Pierre Lancelot, et reprise en 1996 par sa fille Sylvie et son gendre Michel Chauvet. Les caves sont creusées dans la butte de craie juste derrière la maison. Le pressoir se trouve au sommet de la butte, le moût est acheminé dans les cuves par gravité. Très beau Champagne Millésime 2011, 100% Chardonnay, 100% Grand Cru Cramant, une savoureuse cuvée, au nez concentré où dominent le genêt et les petits fruits secs, d’une grande subtilité, alliant charpente et finesse, tout en bouche, tout en persistance aromatique, souple, légèrement miellé, d’excellente évolution. Toujours très agréable cuvée Dualissime Blanc de blancs Grand Cru, 100% Chardonnay, 85% récolte de 2013 et 15% de vins de réserve vieillis en cuves émaillées, une cuvée très fine mais puissante, avec cette pointe de fraîcheur et de fruité bien caractéristique, très persistante au nez comme en bouche, de bouche parfumée. Egalement ce remarquable Blanc de blancs cuvée de Réserve R.R, 100% Chardonnay, 65% récolte de 2015 et 35% de vins de réserve vieillis en foudre, c’est un Grand Cru pur Chardonnay, dont la fraîcheur met en avant le fruit, un vin distingué, au nez de rose, suave et sec à la fois, où s'entremêlent les épices et les fleurs fraîches au palais. Quant au brut cuvée des Chevaliers Grand Cru, 100% Chardonnay et 100% Grands Crus, 65% récolte de 2013 et 35% de vins de réserve vieillis en foudres, il a une jolie robe, il combine fraîcheur, structure et homogénéité, avec ces nuances de fleurs et de coing, d’une belle harmonie, un beau vin riche, tout en délicatesse.

Sylvie Lancelot et Michel Chauvet
540, rue du Général-de-Gaulle
51530 Cramant
Téléphone :03 26 57 51 41
Email : champagne.lancelot.royer@cder.fr
Site : lancelotroyer


> Nos dégustations de la semaine

Domaine de L'ATTILON


Château MAUVINON


Au sommet, tant ce cru possède une véritable typicité, marqué par une alliance entre la finesse et la richesse, le tout lui conférant un potentiel de garde conséquent.
On y voit aussi toute la force du Cabernet franc, sous-estimé par rapport au Cabernet-Sauvignon. Une propriété de 6,50 ha. Sol et sous-Sol : 70% silico-graveleux, 30% sables humifères. Âge moyen du vignoble 30 ans, 65% Merlot, 35% Cabernet franc, vendanges manuelles à la cagette et tri manuel. Cuvaison de 3 à 4 semaines, élevage en barriques de chêne renouvelées par moitié, de 12 à 16 mois.
C'est en 1962 que Claude Tribaudeau acquiert le Château Mauvinon et crée la fameuse étiquette aux deux licornes. Son amour du vin lui a été donné par Gabriel Lauzat son grand-père et il transmet son virus à ses fils. Pendant 20 ans, il préside l'union des producteurs de Saint-Emilion, première coopérative girondine et participe ainsi au rayonnement de l'appellation Saint-Emilion. Lorsqu'ils reprennent la propriété en 1990, Philippe et Brigitte décident d'élaborer et de commercialiser eux-mêmes leur vin. Amoureux de la propriété familiale Philippe, avocat, démissionne du Barreau de Bordeaux en 1995 afin de se consacrer exclusivement à Mauvinon, Brigitte diplômée de Biologie Moléculaire lui apporte ses compétences et son enthousiasme.
L'enherbement est naturel, les traitements sont raisonnés pour un meilleur respect de l'environnement, les effeuillages sont modérés au levant puis au couchant et les vendanges en vert nous permettent d'obtenir des raisins parfaitement sains. En conversion Bio depuis 2017, et appuyée par des méthodes en Biodynamie, la viticulture est faite de manière à comprendre et respecter la plante pour l?aider à produire le meilleur.
?Pour Brigitte Tribaudeau, le 2016 est un vin élevé sans souffre, c?est un millésime exceptionnel de par la qualité du raisin. Nous l?avons vinifié dans notre nouveau chai et cela a été un plus indéniable. Sélection parcellaire lors de la vendange, petites cuves pour une plus grande souplesse dans le travail, pré-fermentaire à froid à 4°, encuvage gravitaire, le fruit est ainsi bien préservé. Un millésime complet avec beaucoup de couleur, un vin très chaleureux. Le 2015 est un très bon millésime mais 2016, lui est un peu supérieur.
La cuvée haut de gamme Gabriel Lauzat est proposée en 2014, 2015 et 2016. C?est une sélection parcellaire, on laisse moins de grappes sur la vigne pour concentrer la vendange, on récolte de nuit à la lampe frontale pour éviter toute oxydation et rentrer des raisins très frais, la vinification se fait en petits contenants. Le vin est plus concentré, exprime bien son terroir, c?est une cuvée très confidentielle qui est de plus en plus demandée.
Nous entamons une conversion en Bio et le vignoble sera certifié en 2020. Je n?utilisais déjà plus de désherbant depuis deux ans. Nous avons eu un épisode de gel et il n?y aura qu?une petite production pour le millésime 2017. L?encépagement a un peu évolué : 75% de Merlot, 20% Cabernet franc et 5% Cabernet-Sauvignon.?
Superbe Saint-Émilion GC 2016, au nez puissant avec des notes de cassis et de framboise cuite, de belle robe soutenue, tout en souplesse des tanins et complexité des arômes, avec des notes de groseille surmûrie en finale, bien corsé. 
Le 2015 est dans la lignée, légèrement épicé, aux senteurs où prédominent la mûre et les sous-bois, généreux, d?une belle complexité d?arômes au palais, (cannelle, fraise des bois, épices...), riche au nez comme en bouche, aux tanins amples, de très belle évolution.
Le 2014, qui dégage des arômes de baies rouges soulignées par des notes de poivre, est charnu, complet et complexe, d'une bouche persistante, où dominent la prune et l'humus, déjà séducteur mais d?excellente évolution. 
Il y a aussi la cuvée Gabriel Lauzat 2016, de très belle robe d?un grenat profond, aux arômes de fruits rouges avec des notes fumées subtiles, corsé et très équilibré, ample et tannique. Le 2015, de robe brillante et soutenue, dégage des senteurs de fruits rouges cuits et de cuir, avec une bouche riche qui dévoile des tanins fondus mais denses, d?une belle longueur.
Le 2014, aux senteurs de petits fruits confits et de sous-bois, est remarquable actuellement, riche en couleur comme en matière, aux tanins ronds mais bien présents, un beau vin charnu et souple à la fois, idéal avec des gésiers de volailles confits ou un sauté d'oie aux champignons de Paris, par exemple.

Famille Tribaudeau
217, Mauvinon
33330 Saint-Sulpice-de-Faleyrens
Tél. : 05 57 24 64 79 et 06 10 84 03 97
Email : chateaumauvinon@orange.fr
www.chateaumauvinon.com


Frédéric MALETREZ



> Les précédentes éditions

Edition du 03/09/2019
Edition du 27/08/2019
Edition du 20/08/2019
Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019
Edition du 23/07/2019
Edition du 16/07/2019
Edition du 09/07/2019
Edition du 02/07/2019
Edition du 25/06/2019
Edition du 18/06/2019
Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018

 



BORIE MANOUX


Château VIEUX RIVALLON


Domaine de GRANDMAISON


Domaine SEGUIN-MANUEL


Vignobles GONFRIER


Domaine JOMAIN


EARL Vignobles LEVET


Mas de DAUMAS-GASSAC


Domaine des MONTS LUISANTS


Château La MOULINE


Étienne OUDART


Domaine de ROCHEVILLE


Domaine du JAS D'ESCLANS


Château La FLEUR CRAVIGNAC


Château de MAUVES


Xavier LECONTE


Château BELLEGRAVE


Jean Pol HAUTBOIS


GOSSET


Domaine Jacques CARILLON


Domaine des LAMBRAYS


Jean-Marie NAULIN


Domaine Benoît BADOZ


Clos du PÈLERIN


Domaine de la CASA BLANCA


LAURENT-GABRIEL


Pierre BOURÉE Fils


CASTELNAU


Château de ROQUEBRUNE


Château PIGANEAU



DOMAINE ALARY


DOMAINE GOURON


SCE DU CLOS BELLEFOND


CHAMPAGNE GOSSET


CHATEAU REDORTIER


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


DOMAINE ALAIN VIGNOT


DOMAINE PICHARD


SCEA CHATEAU DAVID


CHATEAU TOULOUZE


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales