Amour Du Vin

Edition du 01/05/2018
 

BEAUMONT des CRAYÈRES

Top

BEAUMONT des CRAYÈRES


Les Champagnes de Beaumont des Crayères sont des vins très expressifs, nous dit Olivier Piazza, très fruités_definition.html" class="lexique" target="_blank">fruités avec une belle suavité, de belle rondeur en bouche. Notre but est de proposer des champagnes d’une belle personnalité, facilement identifiables, avec une grande expression aromatique, c’est vraiment ce qui nous caractérise. Nous travaillons depuis des années pour permettre cette très belle expression aromatique. Il y a différents points clefs : il faut d’abord une belle maturité des raisins, nous nous y employons avec nos vignerons. Il faut beaucoup de précision sur les dates de vendange, nous proposons des contrôles de maturité dans leurs parcelles afin de les conseiller, nous contrôlons à réception tous les raisins qui arrivent au chai, nos conseillers accompagnent les vignerons tout au long de l’année et pas uniquement au moment des vendanges. C’est une œuvre collective, le but est de parvenir à la meilleure qualité possible et, si il y a des échecs, on se remet en cause. Nous avons tout un process qui consiste à faire beaucoup de sélections, nos cuvées sont séparées, cœur de cuvée, cuvée seconde… cela nous permet d’obtenir une matière très riche. Nous privilégions le fruit et nous retrouvons d’ailleurs dans nos Champagnes des arômes assez marqués, gourmands. Notre personnalité vient aussi de notre terroir qui est lié au Pinot meunier, un cépage fruité et expressif. Les assemblages représentent une étape déterminante, faire les bons choix pour trouver les mariages les plus heureux afin d’obtenir cette belle expression aromatique sans perdre l’élégance, la pureté et, c’est là, tout la difficulté. Depuis le début de l’année 2017, un nouvel œnologue nous a rejoints, Fabrice David, très expérimenté puisqu’il travaille en Champagne depuis une vingtaine d’années. En 2018, nous restons sur les 2008 sauf pour la cuvée Fleur Blanche qui est proposée en 2009, un Champagne 100% Chardonnay. La cuvée Edition Limitée Expression, notre cuvée Grande Réserve a un joli habillage très coloré, très festif, de style “street art”, avec des mots graphés sur la bouteille, des expressions de dégustations dans 6 langues différentes (japonais, suédois, allemand, anglais… ). C’est une cuvée particulièrement expressive de renommée internationale, un petit clin d’œil à nos amis étrangers qui achètent notre Champagne.

   

BEAUMONT des CRAYÈRES

Directeur : Olivier Piazza
BP 1030
51318 Épernay
Téléphone : 03 26 55 29 40

Email : contact@champagne-beaumont.com





> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine METRAT & Fils


Plusieurs générations de vignerons pour cette exploitation agréée Terra-Vitis, développant ainsi une viticulture durable. Traitement en Phytothérapie en complément. A Fleurie, la roilette est un climat renommé, le sol est granitique, entrecoupé de couches argileuses qui communique au vin une expression de finesse et de charme. Très beau Fleurie La Roilette Vieilles Vignes 2016, qui collectionne les récompenses, c’est un vin issu d’une sélection de vignes de plus de 70 ans, dont une partie est vinifiée en fûts de chêne, de belle robe rubis profond, avec des senteurs de groseille, de fumé et de mûre, riche, aux tanins puissants et soyeux à la fois, long en bouche, à déboucher, par exemple, sur des aiguillettes de bœuf braisée ou une échine de porc aux pruneaux. Le Moulin-à-Vent 2015, vieilles vignes exposées à l’est, sol granitique, à forte présence de manganèse, est de bouche charnue, de belle robe grenat, riche et structuré, où dominent des notes de cassis et de prune, un beau vin racé, de belle évolution. Le Chiroubles 2016, marqué par la cerise noire mûre et les sous-bois, est un vin de bouche flatteuse et dense à la fois, quand cet autre Chiroubles la Scandaleuse 2014 (sol sabloneux-granitique, vignes situées à 400 m d’altitude, âge moyen des vignes d’environ 60 ans, exposées au sud-est) est remarquable, avec ces arômes délicats où dominent les petits fruits rouges mûrs (groseille, mûre) et cette pointe d’épices en finale.

Bernard Metrat
La Roilette
69820 Fleurie
Téléphone :04 74 69 84 26 et 06 87 32 62 59
Email : contact@domainemetrat.fr
Site personnel : www.domainemetrat.com

Château de CREZANCY


“Le Sancerre est comme un bon chrétien, il est bon quand il a fait ses Pâques”, comme le disait Balzac. Un vignoble d'environ 13 ha, composé d'une partie de marnes argilo-calcaires du kimméridgien, les terres blanches, appelées “grosses terres” de composition argilo-calcaire qui se trouvent sur les collines les plus élevées, et d'une partie en caillottes, des sols très pierreux et calcaires. Voilà un superbe Sancerre blanc 2017, de belle couleur jaune pâle, avec un nez frais de fleurs blanches et d’agrumes, très bien équilibré, aux connotations de petits fruits secs et de poire au palais, de bouche distinguée, à prévoir sur un lapin de garenne sauté au Sancerre ou des langoustines poêlées au gingembre. Le Sancerre rouge 2015 développe des tanins présents et très fins à la fois, puissant, de robe brillante, aux notes de framboise et de cerise, très équilibré au palais.  Excellent Sancerre rosé, avec un nez complexe où la mûre s’associe à la framboise, une bouche intense et raffinée à la fois, est parfait avec un mille-feuille d'œufs brouillés au saumon fumé ou des sardines aux échalotes.

Ingrid et Nicolas CHEVREAU
4, chemin de la Noue - Le Bourg
18300 Crézancy-en-Sancerre
Téléphone :02 48 79 04 77 et 06 37 44 61 67
Email : chateaudecrezancy@gmail.com

Château MIRE-L'ÉTANG


Au sommet. Le Château Mire l’Etang est situé sur la bordure maritime et orientale du massif de la Clape, face au soleil levant, nous précise Bernard Chamayrac. Son vignoble très ancien implanté au milieu d’une garrigue envahissante, s’étale en terrasses surplombant la Méditerranée. Son terroir unique, issu de sols arides et caillouteux, est fortement impacté par la sècheresse mais il doit son originalité à la mer toute proche, qui grâce à ses effluves marines rééquilibre ce climat exigeant. En 2015, première récolte de la nouvelle appellation La Clape. Le comité national de l’INAO a validé définitivement cette appellation, pour les vins rouges et blancs, reconnaissance du travail des vignerons et d’un terroir très exceptionnel. Durant les quatre semaines de récolte au Château Mire-L’Etang, nous dit Bernard Chamayrac, nous avons été comblés par une météo idéale qui a donné des maturités précoces et, avec la mise en service de l'échangeur à vendange, nous avons pu obtenir des jus de raisins d'une grande pureté et des vins à l'aromatique puissant, d'où la qualité parfaite du millésime 2017; seul point négatif, une faible quantité. Il n'en demeure pas moins que la trilogie 2015, 2016 et 2017 vient de délivrer son troisième millésime d'exception sur les pentes Mire-L’Etang. Les vins que nous commençons à vendre, en 2018 : le rouge La Clape Réserve du Château 2015, le rouge La Clape cuvée des Ducs de Fleury 2016, le rouge La Clape Tradition 2016, le blanc La Clape Aimée de Coigny 2017, le rosé Languedoc cuvée Gris 2017 et le rosé Languedoc cuvée Corail 2017. Nous poursuivons la mise en place de l'irrigation sur 6 ha de Grenache et de Cinsault qui apparait, de plus en plus, indispensable au vu de la baisse importante de récolte des deux dernières années. Superbe Coteaux-du-Languedoc La Clape rouge Réserve du Château 2015 (50% Syrah, 30% Mourvèdre, 20% Grenache noir, sur sol argilo-calcaire, élevage en fûts de chêne neufs durant 12 mois, cuvaison longue de 4 semaines), tout en persistance d’arômes, un vin intense, tout en bouche, épicé comme il le faut, avec des notes de groseille et de cuir, et des tanins très équilibrés, prometteur. Le Coteaux-du-Languedoc La Clape rouge Tradition 2016, d’une robe rouge cerise limpide, développe un nez de griotte mais aussi des nuances de cassis et de prune, de bouche fraîche, aux tanins bien fondus, que l’on accorde très bien avec un curry de poulet. Le Coteaux-du-Languedoc La Clape rouge cuvée des Ducs de Fleury 2016, 70% Syrah, 15% Mourvèdre, 15% Grenache noir, dégage des notes subtiles et intenses d’humus et de petits fruits noirs surmûris, un vin bien typé et de bouche structurée. Le Coteaux-du-Languedoc La Clape blanc cuvée Aimée de Coigny 2017, 55% Roussane, 40% Bourboulenc, 5% Grenache blanc, aux senteurs de fruits jaunes mûrs et de noix, d’une belle finale, est de bouche riche, fine et persistante, très agréable comme ce Languedoc rosé cuvée Gris, Grenache noir, Cinsault et Mourvèdre, très aromatique, à la fois ferme et friand. Quant au Languedoc rosé cuvée Corail 2017, il a un nez où s’entremêlent la griotte mûre et une touche épicée, de bouche gourmande.

Philippe et Bernard Chamayrac
Route des Vins
11560 Fleury-d'Aude
Téléphone :04 68 33 62 84
Email : mireletang@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateau-mire-letang.com

DOMAINE ALINE ET REMY SIMON


Après la reprise d’un vignoble familial ancestral et avec beaucoup de détermination et de volonté, la commercialisation de notre production a débuté au cours des années 1990. La plus grande partie de nos vignes se situent au pied du majestueux Château du Haut-Koenigsbourg. Avec 6 hectares de vignes et malgré la jeunesse de la maison, nous produisons principalement des vins à Haute Expression et nous alignons chaque année une vingtaine de cuvées grâce à un travail acharné et à des finitions soignées. Parmi un grand nombre de références, citons entre autres la gamme des Vieilles Vignes, l’ensemble de nos vins de terroir comme les BURGREBEN ou SILBERGRUB sans oublier notre fameux « ROUGE DE SAINT-HIPPOLYTE ». En 2003, nous avons fêté la naissance de notre dernière cuvée : « HARMONIE », un vin de table qui se décline en blanc ou rosé selon l’humeur. La typicité et la qualité de nos crus sont régulièrement récompensés dans différents concours et revues : Guide hachette, Prix d’Excellence, médailles…

Aline et Rémy Simon
12, rue Saint-Fulrade
68590 Saint-Hippolyte
Téléphone :03 89 73 04 92
Télécopie :03 89 73 04 92
Email : alineremy.simon@wanadoo.fr
Site : alineremysimon
Site personnel : www.domaine-simon.fr


> Nos dégustations de la semaine

PETRUS


Petrus fait partie des vrais vins mythiques, à un prix lui aussi hors normes, certes. C?est l?archétype des grands crus où le terroir crée cette osmose exceptionnelle avec le cépage et les hommes. Ici, c?est l?élégance qui prime dans le vin, jamais la surconcentration ou le bois...
Pour comprendre Petrus, rien ne vaut ce qu?en dit Jean-Claude Berrouet (à la retraite, c?est son fils, aujourd?hui, qui est aux commandes) : ?Lorsque l?on parle d?un vin, il faut d?abord présenter le sol, c?est lui qui lui donne son originalité, sa typicité et, à Petrus, l?originalité est particulièrement importante puisque l?on sort des sentiers battus bordelais. Ici, ce qui prime, c?est la rencontre de 2 argiles, une argile ancienne, bleue, arrivée dans la seconde moitié de l?ère tertiaire. Au Quaternaire, il y a eu des recouvrements graveleux, mais, à Petrus, ce sont des argiles noires gonflantes qui donnent la spécificité? Petrus (11,5 ha) est situé sur un plateau et plus précisément sur un mamelon argileux qui culmine à 42 m d?altitude, ce qui permet aux eaux de ruissellement de surface de ne pas stagner et d?aller vers le bas. Ainsi, il n?y a jamais d?excès d?eau mais l?une des vertus de l?argile est ce pouvoir de rétention d?eau, elle se comporte comme une belle éponge, et restitue l?eau lentement à la plante en période de sécheresse. Petrus, c?est aussi l?expression d?un cépage, le Merlot, qui s?épanouit pleinement sur ces argiles. C?est un vignoble très ancien. J?y suis arrivé en 1964 et j?ai connu une parcelle postphylloxérique qui avait été plantée en 1885. Il y a encore des parcelles plantées en 1957, mais la moyenne d?âge des vignes est de 35 ans. À partir de 1985, nous avons fait un gros effort de sélection massale en collaboration avec l?Inra et la chambre d?agriculture. Pour les replantations, nous avons réintroduit les vieux pieds de vigne sélectionnés et passés en Tests Elisa pour vérifier leur état sanitaire. Ainsi, nous avons reproduit les vieilles sélections qui avaient été choisies par nos anciens, auxquelles nous avons ajouté de nouveaux clones, de telle sorte qu?on laissera aux successeurs la population ancienne et la population moderne. La culture de la vigne est très traditionnelle à Petrus : on laboure 2 fois par an, on chausse et déchausse. Les rendements varient de 25 à 39 hl/ha mais la moyenne se
situe plutôt vers 35 hl/ha. Les vendanges sont manuelles, effectuées en cagettes avec un tri sévère effectué sur 2 tables de tri. La vinification est très traditionnelle avec des fermentations en cuves béton. Nous privilégions des extractions très mesurées, ainsi les cuvaisons ne sont pas très longues car nous souhaitons rester sur le fruit et des tanins soyeux. S?ensuit l?élevage durant 18 à 20 mois en fûts de chêne avec une proportion de bois neuf qui varie selon les millésimes (un peu plus de 50 %). Nous évitons le surboisage, toujours dans un souci permanent de préserver la spécificité du vin. Le vignoble est protégé en lutte raisonnée. Nous pratiquons depuis 1991 l?étude de la maturité phénolique en parallèle avec la maturité physiologique.
Avec l?indice de maturité et la dégustation des baies, parcelle par parcelle, nous déterminons une date de vendange la plus précise possible, ce qui est un facteur primordial pour obtenir la meilleure qualité d?un vin. La force du terroir se retrouve aussi dans le potentiel d?évolution. Celui de Petrus est très important et tout le monde se souvient encore des fabuleux 1953, 1955, 1959, 1961 ou de l?exceptionnel 1947? Nous avons hérité d?un très grand terroir et cela est un privilège de la nature. Il y a une dizaine de parcelles qui ont des caractéristiques pédologiques propres, il existe une résonance du sol à un climat et, selon les millésimes, cela donne des variations.?
Ce Pomerol 2013 prouve que, dans ce millésime très délicat, un cru comme Petrus sort du lot, avec un très beau vin, toujours distingué, d?une trame délicate, de bouche où les fruits noirs se mêlent à des connotations subtiles où l?on retrouve le musc, l?humus, le poivre rose... Le 2012 est tout simplement formidable, d?une extrême finesse, déjà avec ces nuances truffées, au nez comme en bouche, un vrai vin de ?velours?, certainement l?un des plus grands et séduisants vins de ce millésime, tous Bordeaux confondus. Superbe 2007, parfait aujourd?hui, de robe brillante, très complet, avec une belle matière présente et savoureuse, aux senteurs de petits fruits noirs (cassis, prune), de cuir et de violette, qui poursuit son évolution. Le 2006 est succulent, avec ce nez légèrement épicé, des tanins bien présents qui commencent à peine à se fondre, aux nuances de myrtille et de truffe.
Grandissime 2005, puissant, très complexe, d?une très grande structure, aux arômes persistants et subtils de petits fruits rouges mûrs à noyau, de truffe, de cuir, avec des tanins soyeux mais intenses, tout en distinction, de grande évolution. Le 2004 est splendide, dans la grande tradition bordelaise, charnu, un vin riche en bouquet comme en matière, aux notes de cuir et de cassis confit, d?une grande harmonie, à savourer aujourd?hui avec des poules faisanes rôties, polenta aux truffes ou un rôti de veau farci aux truffes. À ses côtés, ce 2003, un vin dense, tout en harmonie, riche au nez, avec ces notes de mûre et d?humus, et des senteurs de cuir et de pruneau en bouche, aux tanins savoureux.

Jean-François et Jean Moueix - Direction : Olivier Berrouet
3, route de Lussac
33500 Pomerol


Château La FLEUR CRAVIGNAC


La propriété s?étend sur 7.5 ha d?un seul tenant et associe dès le XVIIIe siècle son nom dans l?histoire de la cité. L?encépagement est constitué à 80% de Merlot, 15% de Cabernet franc et 5% de Cabernet-Sauvignon, sols argilo-calcaire. Culture traditionnelle et absence totale de désherbants, une moyenne d?âge des pieds d?une trentaine d?année avec des rendements, volontairement limités à 45 hl/ha.

Beaucoup apprécié ce Saint-Émilion GC 2014, médaille d?Or du Concours Mondial des Féminalise à Beaune Avril 2017, de robe grenat, un beau vin équilibré et ample, puissant, avec ces notes caractéristiques de petits fruits rouges frais, d?épices et de truffe, aux tanins d?une grande suavité et une belle longueur en bouche (14 €, ce n?est pas cher).
Le 2014, médaille d?Argent au concours de Bordeaux 2015, se goûte parfaitement, classique des belles réussites de l?appellation dans ce millésime, de robe pourpre, a des senteurs de cassis mûr et de griotte, fondu, un vin structuré, aux tanins riches et veloutés à la fois.

Jean-Bernard et Henri Beaupertuis

33300 Saint Emilion
Tél. : 06 45 64 23 35 et 06 12 17 60 04
Email : info@chateaulafleurcravignac.com
www.chateaulafleurcravignac.com


Vignobles DOM BRIAL


Dom Brial regroupe 380 coopérateurs qui exploitent 2 500 ha.
Le Côtes-du-Roussillon Villages Corpus rouge 2011 a des de arômes de violette, de fumé et de mûre, un vin charpenté, puissant, épicé, d?une finale complexe. Savoureux Muscat de Rivesaltes Château les Pins 2014, au nez dominé par les fruits mûrs et le raisin frais, avec cette pointe de vivacité, très persistant en bouche.

Avenue Maréchal Joffre
66390 Baixas
Tél. : 04 68 64 22 37
Fax : 04 68 64 26 70
Email : contact@dom-brial.com
www.dom-brial.com



> Les précédentes éditions

Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016

 



BESTHEIM


VRAIN-AUGÉ


Château FONROQUE


Domaine RICARDELLE DE LAUTREC


Sylvain MOSNIER


Domaine PICHARD


Domaine Jean-Max ROGER


HAMM


Albert de MILLY


LES VINS GEORGES DUBOEUF


Michel et Xavier MILLION-ROUSSEAU


Château de CHANTEGRIVE


Château JOUVENTE


Louis ROEDERER


Domaine Nathalie et David DRUSSÉ


Château CANTENAC


DUCLOT


Domaine de ROCHEVILLE


Château Les MOINES


Maison ZOELLER


Château CORBIN MICHOTTE


Domaine Aline et Rémy SIMON


Château de COUDOT


Maurice VESSELLE


Château LE DESTRIER


EGROT et Filles


Le LOGIS de la BOUCHARDIERE


Château FRANC LARTIGUE


Domaine de la MONETTE


DRAPPIER


Château FABAS


Château HOURTIN-DUCASSE


Vignobles GASSIES-GAUTEY


VINCENT D'ASTRÉE


Domaine de la COMMANDERIE



DOMAINE DU CLOS DE L'EPINAY


CHATEAU REDORTIER


SCEA CHATEAU DAVID


DOMAINE PIERRE GELIN


DOMAINE DU CHALET POUILLY


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


DOMAINE ALARY


CHATEAU PONT LES MOINES


CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


HENRY NATTER



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales